Code de conduite pour la pratique libre de TensionMtl

octobre 09, 2020

Writ - Black pen on white paper - Safaa Alfahel

Etant donné que l’espace gagne en popularité et que de plus en plus de monde vient s’amuser et attacher à Tension, nous pensons qu’il est nécessaire de mettre en place un code de conduite pour s’assurer que tout le monde puisse avoir du bon temps tout en respectant l’espace, les scènes et les moments vulnérables des autres.

1 - Soyez conscient·e de l’espace physique que vous occupez

Ce n'est pas un problème quand il n'y a que 3-4 personnes à la pratique, mais quand il y a beaucoup de monde, les tatamis se remplissent rapidement. Si vous n'attachez pas, déplacez-vous vers les espaces table et divan pour laisser de la place aux gens qui sont en train d’attacher, et débarrassez vos cordes et jouets de la zone lorsque vous avez terminé.

2 - Soyez conscient des sons que vous émettez

Lors d’une attache, les personnes sont souvent plongées dans un état très vulnérable. Si vous parlez ou riez trop fort, cela pourrait déranger celleux qui sont en train d’attacher et les empêcher de vivre pleinement leur moment, pouvant même le transformer en une expérience négative. Même quand vous n’êtes pas directement dans l’espace d’attache, le niveau sonore de vos conversations peut affecter les scènes des autres.

3 - Soyez conscient·e de la façon dont votre jeu affecte les autres

Il y a déjà beaucoup d’endroits où il est possible d’avoir diverses pratiques BDSM comme la fessée ou la flagellation, mais beaucoup moins permettant de partager des moments de calme et d’intimité dans la corde. C’est ce que Tension vise à fournir, et les jeux axés sur une torture trop brutale, avec des bruits soudains et forts, risquent de déranger celleux qui recherchent cet environnement de jeu plus calme. Nous encourageons tout le monde à pratiquer leurs kinks de manière sécuritaire, et dans un environnement qui convient à ces pratiques. Si vous n’êtes pas certain·e de si ce que vous planifiez de faire risque de déranger les scènes des autres, venez nous demander et nous pourrons en parler.

4 - Soyez conscient·e de vos limites et de celles de votre partenaire

Tension vise à être un espace (plus) sécuritaire pour les personnes pratiquant le shibari. Ceci est vrai autant en termes de consentement qu’en termes de sécurité physique. Assurez-vous de connaître les attaches que vous pratiquez ainsi que les risques qu’elles impliquent. Si vous n’êtes pas certain·e à propos de la technique ou d’un élément que vous voulez utiliser, demandez à quelqu’un de plus expérimenté que vous.

NB: Même si vous ne suspendez pas, attacher à un poteau ou à un point de suspension peut être très dangereux, surtout si le·a modèle tombe ou s’évanouit. Assurez-vous que les techniques que vous utilisez sont sécuritaires même si votre partenaire est au sol.

Si vous souhaitez faire des jeux plus bruyants, Tension est ouvert à vous laisser organiser des pratiques privées. Nous avons beaucoup de plages horaires ouvertes en dehors des événements programmés, où vous pouvez réserver le studio pour votre usage privé.





Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.