Le KECC (KINK EDUCATORS CODE OF CONDUCT)

LE KECC V.1 (VERSION COMPLÈTE)

Tension a choisi d'adopter le KECC dans son intégralité, sauf indication contraire dans le document ci-dessous comme une rédaction avec les raisons. Le mérite de la version anglaise revient au collectif KECC. La traduction française a été notre contribution à cette initiative en utilisant un langage inclusif pour promouvoir l'avancement linguistique queer.

Plus d'informations sur le KECC peuvent être trouvées sur leur site Web: https://www.thekecc.org/index.html 

Le KECC est disponible en PDF et dans des versions plus courtes pour éducateurs et producteurs sur leur site Web.

INTRODUCTION

Le code de conduite Kink Education (KECC) établit un code de conduite pour les éducateurs et les producteurs Kink. Il fournit des conseils pratiques pour naviguer parmi les nombreux dilemmes éthiques auxquels nous sommes confrontés et crée un cadre pour une communication claire entre les éducateurs et les producteurs.

Le KECC est une feuille de route pour des êtres humains raisonnables, pas un code juridique précis. Vous devez l'interpréter avec bon jugement et bonne foi, en cherchant toujours à adhérer à l'esprit du code.

Ceci est la version complète du KECC.

Organisation

Chaque section du KECC comprend trois parties:

le éducateur les parties sont applicables à toute personne qui enseigne. Selon les circonstances individuelles, ils peuvent également être pertinents pour les chefs et les artistes.

le producteur les pièces sont destinées à quiconque embauche ou héberge des éducateurs.

le discussion certaines parties fournissent des informations générales et expliquent certains des raisonnements qui sous-tendent le KECC.

MODÉLISATION DU CONSENTEMENT

Éducateur

Je pratique constamment un excellent consentement en privé et en public. Un excellent consentement est:

  • Verbale ou écrite lorsque j'enseigne ou joue en public. Verbale, écrite ou couverte par une relation ou une négociation préexistante en privé.
  • Fait avec une compréhension de ma capacité et de la capacité des autres personnes impliquées.
  • Entièrement informé, où toutes les parties comprennent ce qui est convenu.
  • Exprimé avec un accord explicite ou enthousiaste.
  • Cohérent et continu, où tout doute ou confusion signifie s'arrêter.
  • Ni contraint, ni forcé, ni manipulé.

Je pratique et modèle un excellent consentement pendant mes cours:

  • Je n'ai aucun consentement implicite pour toucher ou démontrer sur un élève. J'obtiens un consentement verbal spécifique de chaque personne avant de les toucher.
  • Je ne mène pas de nouvelles négociations ni ne sollicite de nouveau consentement devant un public en classe.
  • J'enseigne le consentement dans chaque classe.
  • Je fournis suffisamment d'informations à mes élèves pour qu'ils n'aient pas le moindre doute quant à savoir s'ils sont témoins d'une violation du consentement lors d'une démonstration en classe.

Producteur

Nous promouvons activement une culture de consentement saine lors de nos événements:

  • Nous intégrons le consentement dans tous les aspects de nos programmes éducatifs et demandons à nos éducateurs d'inclure le consentement dans chaque classe.
  • Nous attendons de nos participants qu'ils pratiquent une norme de consentement élevée. Nos programmes et nos politiques les aident à le faire.
  • Nous maintenons notre personnel et nos éducateurs à un niveau encore plus élevé et nous les aidons à respecter cette norme.

Discussion

Étant donné que les élèves apprennent à pratiquer le kink en imitant leurs enseignants, il est particulièrement important que les éducateurs donnent l'exemple d'un excellent consentement. Un éducateur qui joue vite et librement avec son consentement pendant les démos encourage les élèves à faire de même dans leur vie personnelle. Il est essentiel que les éducateurs aient non seulement leur consentement pendant les démonstrations, mais qu'ils indiquent clairement qu'ils ont leur consentement.

Une négociation préalable avec un partenaire de démonstration peut être utilisée pour démontrer vos pratiques de consentement à votre classe. Si vos négociations antérieures sont écrites, vous pouvez en fournir une copie à vos étudiants. S'ils étaient verbaux, vous pourriez répéter une partie de la conversation devant la classe.

Pour le meilleur ou pour le pire, les élèves apprennent de la vie personnelle des enseignants ainsi que de ce qu’ils voient en classe. Un éducateur qui pratique le consentement de mauvaise qualité en dehors de la salle de classe donne un exemple néfaste: un éducateur responsable doit mettre en pratique ce qu'il prêche.

UTILISATION DES ÉTUDIANTS POUR LES DÉMOS

Éducateur

Je suis conscient des risques liés au consentement et du différentiel de pouvoir associés à la réalisation de démos en classe. En gardant à l'esprit que certaines démos comportent plus de risques de consentement que d'autres, j'évite de mettre un étudiant dans une situation où sa capacité à donner un consentement significatif est compromise. Par ordre de préférence:

  • J'utilise des collègues éducateurs ou des partenaires de jeu existants pour les démos.
  • Je sélectionne des volontaires de démonstration au moins 24 heures avant le cours et je négocie avec eux par écrit, en décrivant explicitement ce pour quoi ils se portent volontaires et les risques encourus.
  • En dernier recours, je prends des étudiants bénévoles pendant les cours en utilisant les pratiques décrites ci-dessous pour réduire les risques inhérents.

Je ne fais pression sur personne pour qu'il fasse du bénévolat:

  • J'indique dans la description du cours et au début du cours que je demanderai des étudiants volontaires.
  • Je m'assure que chaque volontaire donne son consentement éclairé en expliquant exactement ce que chaque démo implique et quels risques sont impliqués avant de demander des étudiants volontaires.
  • Je ne demande ni n’appelle une personne en particulier à faire du bénévolat.
  • Je ne fais pas pression sur l'ensemble de la classe pour qu'elle fasse du bénévolat. Je demande des volontaires une fois pour chaque démo, et si personne ne se porte volontaire rapidement, je passe la démo et passe à autre chose.
  • Je ne tolère pas que quiconque fasse pression sur une autre personne pour qu'elle se porte volontaire ou accepte une activité spécifique, ou toute forme de chahut ou de coercition sur des bénévoles et des bénévoles potentiels.
  • Je n'utilise que des volontaires qui donnent leur consentement sans ambiguïté et enthousiaste.
  • Je précise clairement que les volontaires peuvent se retirer à tout moment et pour n'importe quelle raison.
  • Je sélectionne les volontaires en fonction de leur sécurité, de leur consentement enthousiaste et de leur capacité à réaliser les activités de la démonstration comme principaux critères de sélection des volontaires. Les démonstrations de volontaires sont également des opportunités potentielles d'incIusivité, et j'utilise ces moments pour modéliser des pratiques inclusives autour du sexe, de la race, de l'âge, de l'orientation, de la forme du corps, des capacités physiques, etc.

J'accepte la responsabilité de m'occuper des étudiants bénévoles:

  • Je n'utilise des étudiants bénévoles que si je suis disponible et disposé à fournir tout le suivi dont ils pourraient avoir besoin et à assumer pleinement la responsabilité de leur expérience.
  • J'ai un plan officiel pour assurer le suivi des étudiants bénévoles. Je décris ce processus par écrit au lieu et je l'explique au début du cours.

Producteur

En raison des risques liés au consentement associés à l'utilisation d'étudiants pour des démos:

  • Nous avons des normes claires pour l'utilisation des étudiants pendant les démos et nous travaillons en étroite collaboration avec nos enseignants pour nous assurer qu'ils comprennent et respectent ces normes.
  • Si un éducateur a besoin de volontaires de démonstration, nous l'encourageons à trouver des candidats appropriés et à mener une négociation appropriée à l'avance.
  • Nous prenons un rôle actif dans l'accompagnement de tout étudiant qui a une mauvaise expérience lors d'une démo.

Discussion

Le recours à des étudiants bénévoles pour des démonstrations en classe est une pratique populaire parmi les étudiants et les enseignants. Quand cela se passe bien, cela rend les cours plus amusants et interactifs. Cependant, l'utilisation d'étudiants bénévoles présente de nombreux défis qui augmentent le risque de violation du consentement:

  • Il existe une différence de pouvoir substantielle entre un éducateur et un étudiant.
  • La pression pour mener une démonstration réussie et divertissante peut empêcher un instructeur de reconnaître l’inconfort d’un élève.
  • La pression sociale de la classe fait qu'il est difficile pour un élève de dire non, surtout une fois qu'une démonstration est en cours.
  • Même la perception qu'un éducateur choisit des volontaires de démonstration sur la base de l'attractivité peut être profondément aliénante pour les autres élèves, que cela se produise ou non.

Pris ensemble, ces facteurs signifient que l'utilisation d'étudiants pour des démonstrations est une activité intrinsèquement à haut risque. Nous encourageons les éducateurs et les producteurs à envisager d'adopter des politiques plus restrictives que la KECC en fonction de ce qui convient à leur situation.

Dans le cadre de l'enseignement de bonnes pratiques de consentement, les éducateurs doivent veiller à ce que chaque démonstration d'élève reflète clairement un bon consentement. Si un éducateur permet à un élève de proposer un autre élève sur la base d'une relation d'échange de pouvoir existante, cette relation doit être expliquée à la classe.

COMPÉTENCE PROFESSIONNELLE

Éducateur

J'enseigne dans mon domaine d'expertise:

  • J'enseigne uniquement du matériel que je comprends parfaitement et que je suis capable d'enseigner correctement.
  • Si j'enseigne des techniques qui sont contraires aux meilleures pratiques généralement acceptées, je le communique clairement et j'explique mes raisons de le faire.

Lorsque vous enseignez un sujet dans le domaine d'une profession particulière, par exemple la forme physique, les étirements et l'échauffement, l'anatomie, les nerfs, les jeux de sang, les jeux de respiration, l'hypnose, les traumatismes, la santé mentale, les problèmes juridiques ou tout autre type de jeu médical, je dire explicitement à mes élèves si:

  • a) J'ai des qualifications professionnelles pertinentes, ou
  • b) J'ai révisé le matériel que j'enseigne avec un professionnel qualifié, ou
  • c) J'enseigne ma propre opinion.

Je respecte le droit de chacun de choisir son propre profil de risque:

  • Je ne fais pression sur personne pour qu'il exécute des techniques en dehors de son profil de risque.
  • Je précise que les étudiants sont invités à auditer toutes les techniques qu'ils ne sont pas à l'aise d'utiliser.
  • Si j'enseigne des techniques ou des activités à haut risque, je communique clairement les risques encourus et j'encourage mes élèves à négocier en classe avant de s'engager dans une pratique pratique.
  • Je respecte les politiques de chaque site concernant les activités à haut risque.

Producteur

Nous offrons une éducation de haute qualité et donnons à nos étudiants les informations dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées sur les risques:

  • Nous recherchons des éducateurs experts dans les sujets qu'ils enseignent, en veillant à faire la distinction entre compétence et confiance.
  • Nous nous assurons que chaque éducateur enseigne dans son domaine de compétence et communique clairement ses références aux étudiants.
  • Nous n'utilisons pas d'éducateurs qui ont déformé ou falsifié leurs informations d'identification.

Discussion

Kink est un domaine de niche et une grande partie de ce que nous faisons échappe à l'expertise des professions existantes. Il n'y a pas de normes professionnelles pour le jeu de la respiration, par exemple, et de nombreux professionnels de la santé ont des problèmes de licence qui les empêchent d'enseigner le jeu des aiguilles. Il est donc inévitable et approprié que l'éducation kink soit en grande partie le domaine des amateurs experts. Cependant, le manque de certification formelle nous oblige à faire preuve de diligence dans notre expertise.

Afin de pratiquer le consentement éclairé, les élèves ont besoin d'informations précises sur les risques. Étant donné que les étudiants, par définition, n'ont pas l'expertise nécessaire pour évaluer l'information qui leur est enseignée, il est impératif que les éducateurs a) enseignent des informations exactes et b) divulguent clairement leur niveau d'expertise.

INCLUSION

Éducateur

Je traite tout le monde avec respect et je les fais se sentir les bienvenus:

  • Dans ma vie personnelle et professionnelle, je ne discrimine pas quelqu'un en raison de sa race, sa couleur, sa religion, son sexe (y compris son identité de genre, son orientation sexuelle, sa sexualité et son statut de grossesse), son origine nationale, son âge, son handicap ou ses informations génétiques. . Je n'agis pas non plus contre quiconque parce qu'il a déposé une plainte pour discrimination.
  • Je ne fais rien qui crée un environnement hostile pour aucun groupe de personnes.
  • Je m'excuse lorsque quelque chose que je fais crée un environnement hostile pour un groupe de personnes.
  • J'utilise des pronoms corrects pour chaque personne. Je demande aux gens quels pronoms ils utilisent quand je ne suis pas sûr.
  • Je m'abstiens d'utiliser des microagressions pendant mon cours et je m'assure que les participants n'utilisent pas non plus de microagressions dans ma classe.
  • Sauf lorsque j'enseigne des sujets spécifiques au genre, je présente le matériel d'une manière non sexiste plutôt que d'assumer des rôles de genre spécifiques.
  • Dans la mesure du possible, j'enseigne des techniques applicables à tous les genres, types de corps et capacités physiques.
  • Je soutiens les élèves ayant des besoins d'apprentissage particuliers et je cherche activement à développer des approches pédagogiques qui permettent au mieux aux élèves de ma classe d'apprendre.

Producteur

Nous nous efforçons d'être inclusifs et nous croyons que la diversité parmi notre personnel et nos éducateurs est essentielle à cet effort:

  • Nous ne faisons aucune discrimination à l'encontre d'une personne en raison de sa race, de sa couleur, de sa religion, de son sexe (y compris de son identité de genre, de son orientation sexuelle, de sa sexualité et de son statut de grossesse), de son origine nationale, de son âge, de son handicap ou de ses informations génétiques. Nous ne ripostons pas non plus à quiconque parce qu'il a déposé une plainte pour discrimination.
  • Nous cherchons activement à avoir un personnel et des éducateurs diversifiés.
  • Nous incluons et cherchons activement à inclure diverses perspectives lors de la prise de décisions.
  • Nous sommes conscients de la diversité et de l'inclusion lors de la conception et de la promotion de nos événements.
  • Nous sommes ouverts aux commentaires sur la façon de rendre nos programmes plus diversifiés et inclusifs.

Nos événements sont sûrs et accueillants pour tous les participants:

  • Nous publions un code de conduite pour nos événements.
  • Nous ne tolérons ni le fanatisme ni le harcèlement lors de nos événements.
  • Nous avons un mécanisme officiel pour signaler et traiter les incidents de consentement, le harcèlement et d'autres problèmes.
  • Chacun de nos événements compte au moins un membre du personnel formé pour gérer les incidents de consentement et le harcèlement.
  • Nous ne travaillons pas avec du personnel ou des éducateurs dont les convictions personnelles sont incompatibles avec le traitement équitable de tout le monde.

Discussion

Sachant que cela n’est pas possible dans tous les cas, nous encourageons les producteurs à suivre et à publier des données sur la diversité de leur personnel et de leurs éducateurs.

Nous recommandons d'avoir un plan pour soutenir les personnes qui sont déclenchées ou subissent un traumatisme lors d'un événement.

Nous recommandons de former le personnel sur les pratiques de diversité et d'inclusion, lorsque cela est possible.

Microagressions

UNE microagression est une déclaration, une action ou un incident considéré comme un cas de discrimination indirecte, subtile ou non intentionnelle à l'encontre de membres d'un groupe marginalisé tel qu'une minorité raciale ou ethnique. Les microagressions peuvent ne pas être censées être négatives, mais elles sont toujours de nature discriminatoire.

Les microagressions sont une raison courante pour laquelle les membres de nombreux groupes marginalisés se sentent mal à l'aise dans la communauté perverse au sens large. Nous recommandons de former le personnel et les éducateurs sur les microagressions et sur la manière dont leur présence dans une salle de classe peut créer un environnement peu accueillant et hostile.

Il existe trois types de microagressions:

Micro-agressions sont plus proches du racisme conventionnel. Ce sont des actions raciales ou péjoratives conscientes et explicites qui visent à blesser. Par exemple, servir intentionnellement une personne blanche devant une personne de couleur ou désigner délibérément une personne asiatique comme «orientale».

Micro – insultes sont des communications inconscientes qui rabaissent une personne d'un groupe marginalisé. Les exemples incluent un enseignant qui ne fait pas appel à des étudiants de couleur, qui fétichise une personne de couleur ou une personne blanche qui demande à une personne de couleur «comment avez-vous obtenu votre emploi?», Ce qui implique qu’elle n’est pas qualifiée et qu’elle a obtenu le poste grâce à une action positive ou un programme de quotas.

Micro-invalidation minimise ou ignore les pensées, les sentiments ou les expériences d'un membre d'un groupe marginalisé. Une personne blanche affirmant à une personne de couleur qu'elle "ne voit pas la couleur" ou que "nous sommes tous des êtres humains" sont des exemples.

RESPONSABILITÉ

Éducateur

Je me tiens responsable de mes actions et permets à la communauté de m'aider à me responsabiliser:

  • Je reconnais que je suis imparfait et que je ne réussirai pas toujours à appliquer ce code de conduite à mes comportements et actions.
  • Je sollicite respectueusement et proactivement les commentaires des personnes avec qui je joue, des personnes à qui j'enseigne, de mes pairs, des dirigeants communautaires et d'autres.
  • Je reconnais mes erreurs inévitables et je suis réceptif aux autres qui me disent quand j'ai échoué.
  • Lorsque je fais une erreur, je fais de mon mieux pour m'excuser, corriger les choses, tirer des leçons de l'expérience et apporter des modifications pour que les mêmes erreurs ne se reproduisent plus.
  • Je m'engage ouvertement et honnêtement lorsque je traite de tout problème de consentement signalé, y compris en participant à un processus de responsabilisation avec toute personne qui déclare que j'ai violé son consentement ou que je l'ai blessée.
  • Je respecte ce code de conduite et les processus de responsabilisation des producteurs et des organisations avec lesquelles je travaille.
  • Je publie ce code de conduite partout où j'ai une présence en ligne et déclare explicitement que je m'engage volontairement à le suivre.
  • J'ai au moins un contact responsable et je mets ses coordonnées à disposition partout où j'ai une présence en ligne, ainsi que dans mes documents de classe.
  • Je n'utilise aucun type d'accord de non-divulgation ou de menace de poursuites judiciaires pour empêcher mes partenaires de discuter de leurs expériences avec moi.

Producteur

Nous nous tenons, ainsi que nos éducateurs, responsables envers notre communauté et les personnes que nous servons:

  • Nous publions ce code de conduite partout où nous avons une présence en ligne et déclarons explicitement que nous nous sommes volontairement engagés à le suivre.
  • Nous avons au moins un contact responsable et rendons ses coordonnées disponibles partout où nous avons une présence en ligne. Nous partageons également leurs coordonnées avec tous les étudiants et participants à l'événement.
  • Nous avons un processus de responsabilisation écrit pour notre personnel, nos éducateurs et nos participants, ou nous sommes en train d'en développer un. Le processus est publié publiquement.

Discussion

Nous définissons la responsabilité comme un processus permettant de traiter et de rectifier les actions qui sont incompatibles avec nos valeurs et nos engagements. Bien que les valeurs varient considérablement d'un individu à l'autre, nous espérons que ce code de conduite servira de point de départ aux éducateurs et aux producteurs pour articuler et s'engager envers des valeurs partagées. Aucun de nous n'est parfait, et nous nous attendons pleinement à ce que nous ne parviendrons pas tous à adhérer à ces valeurs de temps en temps. Nos processus de responsabilisation existent pour nous aider à reconnaître et à tirer des leçons de ces lacunes.

Le monde pervers est toujours en train de développer les meilleures pratiques en matière de responsabilité et nous prévoyons que cette section du KECC évoluera considérablement au fil du temps. Une pratique émergente qui, à notre avis, a un mérite substantiel est l'utilisation de cercles de responsabilité et contacts de responsabilité. Les définitions d'un contact ou d'un cercle de responsabilité ne sont pas cohérentes dans toute la communauté Kink, mais voici les définitions que nous utilisons dans ce document.

Un contact de responsabilité est une personne de confiance qui a accepté de: 1) servir de point de contact pour toute personne qui a un problème de sécurité ou de consentement et 2) d'agir en tant que dépositaire d'informations sur les incidents de sécurité et de consentement. Les individus et les organisations peuvent avoir plus d'un contact de responsabilité. Les contacts de responsabilité font généralement partie d'un cercle de responsabilité, s'il en existe un.

Un cercle de responsabilité est un groupe de personnes qui fournissent des conseils et, si nécessaire, coordonnent un processus de responsabilisation. Les membres d'un cercle de responsabilité peuvent ou non être également des contacts de responsabilité.

Lorsque vous établissez votre structure de responsabilité, nous vous recommandons de prendre en compte les éléments suivants:

  • Pour encourager l'impartialité, votre interlocuteur responsable ne doit pas être un partenaire romantique ou de jeu, un associé en affaires ou un ami proche. Certaines personnes de votre cercle de responsabilité peuvent appartenir à ces catégories, mais au moins certaines ne devraient pas le faire.

  • Le fait d'avoir plusieurs contacts de responsabilité garantit que les personnes qui ont des inquiétudes à votre sujet peuvent toujours les exprimer même si elles ne sont pas à l'aise avec une personne en particulier.

  • Les contacts de responsabilité et les membres d'un cercle de responsabilité doivent être diversifiés, offrir un éventail de perspectives et se sentir accessibles à tous les membres de la communauté perverse. En particulier, vous devez vous assurer que votre cercle contient une diversité raciale, de genre et de rôle.

  • Choisissez des personnes en qui vous et votre communauté en général font confiance.

  • Même si vous avez plus d'un interlocuteur responsable, une seule personne doit être désignée comme référentiel central de toutes les informations vous concernant, afin de vous aider à identifier les comportements problématiques.

LIMITES AVEC LES ÉTUDIANTS

Éducateur

Je maintiens des limites professionnelles pendant les cours:

  • Je garde un comportement professionnel pendant les cours et je ne fais pas de croisière ou de jeux récréatifs pendant les cours avec un élève avec lequel je n'ai pas de relation existante.
  • Je communique clairement les accords de relation que j'ai avec mes partenaires dans une classe afin de mettre en contexte mon comportement.
  • Je suis aussi professionnel dans les cours privés que dans les cours publics.
  • Je respecte scrupuleusement les politiques de chaque producteur / lieu avec lequel je travaille en ce qui concerne les relations avec les étudiants.
  • J'ai une politique formelle concernant les relations sexuelles, les jeux ou les relations amoureuses avec les étudiants. Ma politique a été créée avec la contribution d'autres éducateurs, de mon cercle de responsabilité et de mes contacts, et / ou d'autres professionnels.

Si je choisis de me livrer à tout type de sexe, de jeu ou de romance avec un élève actuel ou ancien, je le fais avec beaucoup de réflexion et de soin:

  • Je suis scrupuleux de suivre les meilleures pratiques de consentement.
  • Nous avons au préalable une discussion franche sur notre dynamique de pouvoir et les risques associés aux relations entre enseignants et étudiants.

Avant de commencer une relation de mentorat, je négocie explicitement les limites du jeu, du sexe et de la romance. Si j'attends du sexe ou du jeu en échange d'un mentorat, je suis explicite à ce sujet dès le départ.

Producteur

Nous avons des normes écrites claires pour les relations entre les enseignants et les étudiants et nous les partageons avec les éducateurs avant qu'ils n'enseignent.

Discussion

Reconnaissant qu'il s'agit d'un sujet très controversé, le KECC n'inclut pas d'interdiction générale des relations entre les enseignants et les étudiants. Nous croyons cependant qu'une interdiction générale est préférable dans la plupart des cas et nous recommandons fortement aux éducateurs et aux producteurs d'adopter une telle politique, en fonction de leurs valeurs et de leurs circonstances.

Lorsque vous formulez votre politique, gardez à l'esprit les considérations suivantes:

  • Il existe une relation d'échange de pouvoir explicite entre les éducateurs et les étudiants qui crée des risques de consentement importants, en particulier si elle est combinée avec d'autres types d'échange de pouvoir (par exemple, dominant / soumis), même lorsque ceux-ci sont consensuels.
  • La perception qu'un éducateur flirte avec un élève peut aliéner d'autres élèves.
  • Quelqu'un qui semble échanger sur son statut d'éducateur nuit non seulement à sa réputation, mais aussi à celle du lieu qui l'a réservé.
  • Interdire aux éducateurs de jouer avec les élèves peut être un outil utile pour éliminer les instructeurs prédateurs.
  • Si vous limitez les nouvelles relations entre les enseignants et les étudiants, nous vous recommandons une période d'attente d'au moins un mois.
  • Les circonstances comptent: un comportement qui pourrait être tout à fait approprié pour quelqu'un qui se présente à une grande convention pourrait ne pas convenir à quelqu'un qui enseigne un week-end intime intensif, et vice versa.

Nous recommandons aux producteurs de publier leur politique.

Soyez également conscient des écueils potentiels et des conflits d'intérêts associés aux relations entre les producteurs et les éducateurs. Il n’est pas forcément contraire à l’éthique d’engager un partenaire comme éducateur, mais il est certainement contraire à l’éthique d’échanger des opportunités professionnelles contre des relations sexuelles ou des jeux.

CONDUITE PROFESSIONNELLE

Éducateur

Je suis un professionnel:

  • Je me représente honnêtement, en donnant des réponses complètes à toutes les questions pendant le processus de réservation.
  • Je fournis des informations complètes et exactes sur mon expérience et mes qualifications.
  • Je suis clair et franc sur mes attentes en matière de logistique et de rémunération.
  • Je me présente à l'heure et je suis prêt à enseigner.
  • Je comprends que ma conduite reflète les lieux qui m'embauchent et se comportent de manière professionnelle et responsable tout en travaillant.

Producteur

Nous sélectionnons avec soin des éducateurs qui répondent à une barre élevée en matière de connaissances, d'expertise, de sécurité et de consentement:

  • Nous avons un processus de vérification de tous les éducateurs, qu'ils soient membres du personnel ou externes.
  • Nous tenons compte des fautes personnelles et professionnelles lors de la vérification des éducateurs.
  • Nous n'embauchons pas d'éducateurs qui ont un modèle de violation du consentement ou qui ont fait preuve de malveillance, de manipulation ou de tromperie concernant le consentement.
  • Même si nous croyons que les gens peuvent changer, si quelqu'un a commis de graves violations du consentement, il lui incombe de démontrer qu'il ne représente plus un risque important pour la communauté.
  • Lorsque nous travaillons avec de nouveaux éducateurs, nous les accompagnons et leur fournissons des rôles adaptés à leur nouveau niveau d'expertise.
  • Nous sommes très prudents quant à l'embauche d'éducateurs dont les antécédents de consentement sont controversés. Si nous choisissons de le faire, nous permettons à nos participants de prendre une décision éclairée quant à leur participation en fournissant des informations complètes et exactes sur la controverse dans la liste de l'événement.
  • Nous écoutons avec respect et empathie les rapports et les préoccupations soulevés par les membres de la communauté au sujet des instructeurs, des participants et des responsables d'événements. Nous prenons ces rapports au sérieux et nous avons un processus en place pour répondre à ces rapports.

Nous sommes des professionnels:

  • Nous traitons les éducateurs avec équité et courtoisie et respectons leur temps.
  • Nous communiquons clairement nos attentes envers les éducateurs et nos engagements envers eux.
  • Nous honorons les engagements que nous prenons envers les éducateurs.

Nous tenons nos éducateurs à la barre haute et les aidons à atteindre cette barre:

  • Nous exigeons que tous les éducateurs adhèrent au KECC tout en travaillant avec nous.

  • Si nous aidons à couvrir les frais de déplacement d'un éducateur invité, nous exigeons qu'il adhère au KECC pendant tout son séjour dans notre ville.

  • Nous communiquons clairement nos attentes aux éducateurs, y compris en leur fournissant toute politique écrite allant au-delà du KECC.

  • Nous aidons les éducateurs à comprendre et à respecter nos normes, surtout si leur culture locale du consentement est différente de la nôtre.

Nous avons une politique sur la façon de traiter les participants qui sont des contrevenants au consentement connus ou qui ont des antécédents de problèmes de sécurité.

Discussion

En tant que modèles influents, les éducateurs qui illustrent de mauvaises pratiques dans leurs classes ou dans leur vie personnelle peuvent causer des dommages substantiels et durables à une communauté. Que cela nous plaise ou non, réserver un éducateur leur donne un statut, un accès aux victimes potentielles et l'approbation de facto du lieu ou de l'organisation.

Afin de protéger leurs communautés ainsi que leur propre réputation, il est donc impératif que les producteurs mettent le plus grand soin à sélectionner les éducateurs avec lesquels ils travaillent. Dans le cadre de ce processus de vérification, les producteurs devraient solliciter des informations pertinentes auprès des éducateurs et également consulter des sources extérieures.

Solliciter des informations auprès des éducateurs

Pour réduire la quantité de paperasse associée à l'application à différents sites, nous encourageons les producteurs à partager les questionnaires des éducateurs avec d'autres sites lorsque cela est possible.

Au minimum, les producteurs devraient poser les questions suivantes à tous les éducateurs:

  • Avez-vous une personne-ressource à qui nous pouvons parler?
  • Avez-vous déjà causé une blessure grave? Dans l'affirmative, veuillez préciser ce qui s'est passé et les mesures que vous avez prises pour éviter de nouvelles blessures.
  • Avez-vous déjà été accusé d'une violation du consentement? Si tel est le cas, veuillez fournir des informations sur ce qui s'est passé, comment cela a été résolu et quelles mesures vous avez prises pour empêcher de nouvelles violations.
  • Avez-vous déjà été interdit d'assister à un événement pervers ou lié au sexe? Si tel est le cas, veuillez fournir des détails.
  • Comment intégrez-vous le consentement dans vos cours?
  • Utiliserez-vous des bas de démonstration dans votre classe? Si tel est le cas, quels sont vos processus pour gérer le consentement avec eux?
  • Quelle est votre expérience d'enseignement de ce matériel? Avez-vous des qualifications pertinentes?
  • Quelle est votre expérience d'enseignement?
  • Suivez-vous le code de conduite de Kink Education?

Solliciter des informations auprès d'autrui

Bien qu'il puisse être utile de demander des références, les références fournies par un éducateur ne permettent pas à elles seules de procéder à une vérification adéquate. Les producteurs devraient consulter d'autres sources d'information plus objectives. Nous vous recommandons particulièrement de parler aux coordonnateurs de l'éducation dans les lieux où les futurs éducateurs ont déjà enseigné.

De plus, Shay et Tame Lioness dirigent le Groupe Kink Producer Network, qui est une excellente ressource pour la vérification des éducateurs.

Quelle que soit la source des informations, les producteurs devraient traiter les informations recueillies avec la confidentialité appropriée. Les producteurs devraient limiter l'accès aux informations confidentielles aux personnes qui en ont un besoin impérieux.

Le contrôle va dans les deux sens

Tout comme les producteurs devraient contrôler les éducateurs, les éducateurs ont le droit de contrôler les lieux et les producteurs. Il y a des propriétaires de sites et des producteurs qui tolèrent explicitement ou implicitement les pratiques de consentement discutables. Des éducateurs réputés qui enseignent dans ces lieux donnent une approbation de facto du lieu et des personnes associées. Par conséquent, les éducateurs devraient envisager d'interroger les producteurs sur les politiques de consentement et de responsabilité du lieu.

DIVULGATION ET CONFIDENTIALITÉ

Éducateur

Je fournis de manière proactive aux producteurs des informations complètes et précises sur:

  • Tout incident de consentement que j'ai causé ou dont j'ai été accusé
  • Toute blessure que j'ai causée ou dont j'ai été accusée
  • Tout processus de reddition de comptes dont j'ai été l'objet
  • Toutes sanctions ou exclusions de toute organisation ou groupe kink
    Lorsque je divulgue des informations aux producteurs ou en public, je prends soin de protéger la vie privée de toute personne à qui j'ai pu nuire.

Je respecte le droit des autres de discuter librement de leurs expériences avec moi:

  • Je ne fais jamais pression sur quiconque pour qu'il se taise sur son expérience avec moi, et je ne demande pas à mes partenaires de s'abstenir de discuter de leurs expériences avec moi ou avec d'autres.
  • Je ne riposte à personne pour avoir partagé ses préoccupations à mon sujet avec d'autres, que ce soit directement ou via des tiers.

Je respecte le droit de chacun de tenir des discussions privées sur les éducateurs et les lieux:

  • Je ne demande à personne de partager des informations privées avec moi, et je ne regarderai pas non plus des informations qui n'auraient pas dû être partagées avec moi.
  • Je ne harcèle pas, ne défie pas et n'interroge pas quiconque partage des informations à mon sujet dans un forum privé.

Producteur

Nous accordons la priorité à la confidentialité de nos participants et éducateurs:

  • Sauf comme indiqué ci-dessous, nous ne divulguons aucune information d'identification sur les participants.
  • Nous traitons toutes les informations privées avec le plus grand soin et limitons l'accès aux personnes qui ont un besoin spécifique de ces informations.

Si nous choisissons de partager des informations sur des personnes potentiellement nuisibles avec d'autres producteurs, nous accordons toujours la priorité au maintien de la confidentialité et de la sécurité de toute personne qui a été lésée par l'individu en question.

Tout en accordant la priorité à la confidentialité des participants, nous nous efforçons d'être ouverts sur tout incident de consentement ou blessure survenant lors de nos événements.

Discussion

L'équilibre entre la confidentialité et la divulgation est l'un des défis les plus difficiles auxquels nous sommes confrontés.

D'une part, le kink est une activité hautement stigmatisée et de nombreux éducateurs ainsi que les participants ont un besoin critique de préserver leur vie privée. De plus, beaucoup d'entre nous préfèrent garder leur vie intime privée, en particulier les parties qui nous sont douloureuses.

D'un autre côté, le secret permet aux auteurs d'abus en série d'accéder à un flux constant de nouvelles victimes qui ne connaissent pas leur histoire et ne peuvent donc pas donner leur consentement éclairé pour s'engager avec elles. Nous croyons que les étudiants ont le droit de faire un choix éclairé sur les personnes dont ils suivent les cours, ce qui signifie qu'ils ont le droit de savoir si les éducateurs ont un schéma de blessures ou de violations du consentement.

Il n'y a pas de réponses faciles à ces questions ni de bonnes pratiques clairement établies pour les parcourir. Dans de nombreux cas, la nécessité de divulguer des informations sur une violation du consentement ou une blessure peut être en conflit avec la nécessité de préserver la vie privée de la victime. Le Collectif KECC continue de travailler sur les meilleures pratiques en matière de divulgation et de confidentialité au niveau individuel et communautaire et nous prévoyons que cette section du KECC évoluera considérablement à l'avenir.

En attendant, nous vous encourageons à tenir compte des principes suivants:

  • La vie privée de chacun est importante et doit être respectée dans la mesure du possible.
  • Une partie de la responsabilité qui découle du fait d'être un éducateur consiste à accepter un niveau d'examen plus élevé et donc une attente quelque peu réduite en matière de vie privée.
  • Comprenant que les situations ne sont souvent pas clairement définies, les préoccupations des victimes en matière de protection de la vie privée devraient avoir plus de poids que celles des personnes qui peuvent leur avoir fait du mal.
  • En considérant ce qu'il faut divulguer au sujet d'une blessure ou d'une violation du consentement, il faut accorder une grande importance aux désirs de la victime. Cependant, d'autres facteurs doivent également être pris en compte, notamment la sécurité de la communauté, le bien-être des autres parties impliquées et l'équité envers toutes les parties concernées.
  • Chacun a le droit de réfuter ou de répondre aux allégations publiques à son encontre. Cependant, de telles réponses doivent être proportionnées, non punitives et respectueuses et ne doivent pas revictimiser quiconque à qui elles auraient pu nuire auparavant.